Chaque nuit avant de dormir, il place un savon entre ses draps. La raison va vous surprendre


Chaque nuit avant de dormir, il place un savon entre ses draps. La raison va vous surprendre

Certaines personnes sont plus prédisposées que d’autres à souffrir de crampes nocturnes, ou du syndrome des jambes sans repos, un trouble neurologique aussi douloureux que frustrant qui a tendance à s’intensifier durant la nuit, privant de sommeil les personnes qui en souffrent. Pour soulager ces douleurs lancinantes et vous aider à retrouver un sommeil réparateur, voici une astuce efficace à base de savon.

Le syndrome des jambes sans repos ou la paresthésie nocturne des membres inférieurs, communément appelée maladie de « Willis-Ekbom », se caractérise par un besoin pressant de bouger les jambes et parfois même les bras, pour dissiper les sensations de fourmillements ou de brûlures ressenties par la personne qui en souffre.

Cet irrésistible besoin de bouger s’accompagne de troubles sensoriels allant de l’incommodité à la douleur. Se manifestant généralement au repos ou pendant les périodes d’inactivité, ces symptômes altèrent à la longue la qualité du sommeil.

Les causes du syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos est exacerbé par des affections sous-jacentes, dont: 

  • des carences en minéraux
  • le diabète
  • une insuffisance rénale
  • la grossesse
  • des affections du système nerveux
  • la prise de certains médicaments (contre les crises d’épilepsie, la psychose ou les nausées…)

Pour estomper la douleur de ces crampes, nous vous proposons ci-dessous une astuce naturelle magique à essayer.

Une astuce de grand-mère pour soulager les douleurs 

Incroyable mais vrai, le remède salvateur tient dans un savon de Marseille. Étant donné que ces crampes sont favorisées par une carence en potassium, la potasse contenue dans le savon de Marseille aide à les éradiquer. Placez un pain de savon dans vos draps, après l’avoir soigneusement enveloppé dans un bas en nylon. Dès que vous ressentez une crampe, approchez-vous du savon, ce dernier libérera le potassium dont la zone touchée s’imprégnera et la douleur s’atténuera comme par enchantement. Vous n’aurez plus qu’à vous rendormir paisiblement.

Il existe une autre alternative pour ceux qui préfèrent garder leur savon pour la douche : un aimant de bonne dimension, caché au pied du lit, aura le même effet.

Comment prévenir l’apparition de crampes nocturnes

Qui d’entre nous n’a pas un jour été réveillé au beau milieu de la nuit par une douleur handicapante et lancinante dans le mollet ? Les crampes nocturnes brutales et extrêmement douloureuses, sont un autre phénomène qui gâche nos nuits. Elles durent entre 30 secondes et 10 minutes et s’estompent spontanément pour laisser une sensation d’inconfort pouvant persister des heures. 

Les femmes enceintes, les sportifs et les seniors sont les plus touchés par ces contractions musculaires soudaines mais bénignes font suite à un effort physique intense, un manque d’hydratation, des étirements mal faits,  une carence en oligo-éléments (calcium, potassium, magnésium), un trop plein de toxines dans l’organisme, le maintien d’une mauvaise posture, le port de chaussures inadaptées ou une mauvaise circulation sanguine.

Il n’y a pas vraiment lieu de s’inquiéter si une crampe apparait de temps à autre, or si le phénomène se multiplie et persiste, il y a urgence à consulter pour s’assurer qu’il ne couve pas une pathologie plus sérieuse comme des troubles rhumatismaux ou une insuffisance veineuse.

Les gestes à adopter en cas de crampes  

Asseyez-vous ou allongez-vous, attrapez vos orteils et étirez-vous lentement les jambes en poussant le pied vers le haut, à l’aide d’une serviette. Massez délicatement ou appliquez des compresses chaudes sur le muscle contracté.

Mieux vaut prévenir que guérir

Un régime alimentaire équilibré, une bonne hydratation, à raison d’un litre et demi d’eau par jour et une alimentation riche en légumes et fruits pour ne pas manquer d’oligo-éléments aident à prévenir les crampes musculaires.

 Il est tout aussi important de mettre la pédale douce sur le surmenage physique, la prise excessive de thé, alcool et café qui retardent l’élimination des toxines et déshydratent le corps. 

Consommez également plus d’aliments anti-crampes. Pensez aux jus de fruits pour faciliter l’élimination des toxines dans l’organisme, aux produits de la ruche, riches en sels minéraux et aux fruits secs pour leur teneur en calcium et potassium. Réduisez votre consommation de viandes rouges, abats et charcuterie gorgés d’azote et de toxines difficiles à éliminer par le corps. 

Le fait d’arrêter de prendre des médicaments comme les antiasthmatiques,  anti-cholestérol, diurétiques et  laxatifs, peut soulager les symptômes de ce trouble. Demandez conseil à votre médecin.

Les personnes sujettes à ce trouble devront aussi veiller à prendre des bains chauds avant de se mettre au lit, effectuer des étirements pour fluidifier la circulation sanguine et faire des massages à l’huile d’arnica.