Mc Donald’s réduit le cerveau des enfants


L’étude dont il est question ici a été menée par des experts de l’Université de Londres et a concerné 4.000 enfants de 3 à 5 ans.

Les résultats de cette étude, qui viennent d’être rendus publics, sont pour le moins choquants : ils révèlent que les enfants qui mangent plus de fast-food ont un QI plus bas que ceux qui mangent de la nourriture préparée sainement. L’étude a comparé les effets du fast-food à ceux d’une nourriture fraîchement préparée sur le QI d’enfants, pour découvrir que la seconde avait un impact positif sur le quotient intellectuel des petits.

La fraîcheur et la qualité des aliments sont plus importants que la satiété, affirme le docteur Sophie Von Schtum, ajoutant que certains parents n’ont pas suffisamment de temps et d’argent pour préparer à leurs enfants une nourriture bénéfique à leur santé.

Une autre étude, réalisée en Australie cette fois, a montré que les enfants qui mangent régulièrement du fast-food ont en moyenne 2 points de QI de moins que ceux qui consomment des repas sains. Enfin, une étude américaine plus ancienne avait prouvé que les enfants qui mangent de la pizza et des aliments frits avant l’âge de 3 ans ont 5 points de QI de moins que ceux qui mangent de la nourriture, des fruits et des légumes frais.