Ce que nous devons tous savoir sur notre groupe sanguin


Ce que nous devons tous savoir sur notre groupe sanguin

Si vous faites partie de ceux qui n’accordent pas tant d’importance que cela au groupe sanguin pensant qu’il s’agit d’une information anodine, vous seriez étonné d’apprendre la foule d’informations que votre groupe sanguin fournit sur votre état de santé.

Des chercheurs américains ont fait une découverte pour le moins intrigante : Toute personne serait susceptible de contracter telle ou telle maladie selon son groupe sanguin. Le groupe sanguin influencerait non seulement des aspects de notre vie, notre personnalité, mais aussi notre prédisposition à certaines maladies. Découvrez ce qu’il vous faut absolument savoir à propos de votre groupe sanguin.

Groupe sanguin et alimentation 

On creuse sa tombe avec ses dents, ce proverbe populaire appuie la théorie selon laquelle les aliments ingérés réagissent différemment dans notre organisme en fonction de notre rhésus sanguin. Ainsi les personnes du groupe sanguin O doivent moins consommer de produits laitiers et céréales en faveur des protéines. Celles du groupe B doivent privilégier les légumes verts, produits laitiers et œufs au détriment du blé, du maïs et du poulet. Les légumes et les fruits composent l’essentiel du menu des personnes du groupe A. Enfin, les personnes appartenant au groupe "AB" n’ont pas de restriction alimentaire mais doivent cependant éviter de consommer de la viande rouge.

Groupe sanguin et filiation

Le Rhésus est un ensemble de molécules, (des antigènes déclencheurs d’une réaction immunitaire) qui se situent à la surface des globules rouges et qui transportent l’oxygène dans le sang. Nous sommes 85 % à être de Rhésus positif, les 15 % qui restent sont de rhésus négatif. Au regard de ces combinaisons, quand une femme et un homme ont des rhésus différents, la grossesse peut être risquée. On parle là d’incompatibilité sanguine fœto-maternelle. Heureusement, grâce à l’avancée de la médecine et à une prévention très efficace, ces phénomènes tendent à se raréfier.

Groupe sanguin et maladies 

De nombreuses études avancent que le groupe sanguin influe sur le risque de s’exposer à certaines maladies. Ainsi, les personnes des groupes A, B et AB courent plus de risque de souffrir d’une crise cardiaque. Les personnes de type O sont plus susceptibles de contracter le choléra et les ulcères d’estomac. Toutefois, elles sont moins vulnérables au paludisme.

Aussi, les porteurs du groupe sanguin 0 s’exposent à 37% de risques du cancer du pancréas, tandis que le cancer est associé à 26% des personnes appartenant au groupe sanguin AB. Les troubles cognitifs sont plus fréquents chez les personnes du groupe sanguin AB. 

Groupe sanguin et prise de poids 

Le groupe sanguin est le chaînon manquant permettant d’expliquer les problèmes de poids auxquels sont sujettes les personnes du groupe O.

Groupe sanguin et grossesse 

Le groupe sanguin influerait sur la fertilité de la femme, à en croire une étude menée par des chercheurs de l’Université de Yale. Les femmes du groupe O, ont des ovules de moindre qualité et ont donc plus de difficultés à concevoir un enfant, contrairement aux femmes du groupe A qui ont des ovules plus résistants. Les scientifiques ont remarqué une incidence plus importante de développer un cancer de l’ovaire chez les femmes de type AB et B, alors que le risque de prééclampsie (une affection qui touche certaines femmes durant la grossesse) est deux, voire trois fois plus élevé chez les dames du groupe AB.

Groupe sanguin et stress

En fonction des niveaux de cortisol ou d’adrénaline dans le sang, chaque groupe sanguin répond différemment aux variations émotionnelles. Le groupe AB par exemple a l’avantage de maintenir un taux de cortisol stable longtemps face à des situations stressantes et a donc une meilleure résistance au stress, contrairement aux personnes du groupe O qui ont un taux d’adrénaline plus élevé et perdent rapidement leur sang-froid.

Groupe sanguin et mariage 

Le groupe sanguin des futurs mariés n’influence aucunement le futur bonheur du couple mais il peut y avoir un risque d’incompatibilité lorsque la femme et son partenaire ont des rhésus différents. En cas de grossesse, le gynécologue pourrait prescrire à la femme des examens pour déceler la présence éventuelle d’agglutinines irrégulières. Dans certains pays, des tests prénuptiaux sont obligatoires avant de concevoir un mariage.

Groupe sanguin et cas d’urgence

Nul n’est à l’abri d’un incident quelconque, d’où la nécessité de toujours avoir sur soi sa carte de groupe sanguin. En cas d’accident ou si vous avez besoin de transfusion sanguine, les secouristes pourront ainsi rapidement déterminer votre groupe sanguin.