Comment augmenter la quantité des spermatozoïdes ?


L’oligospermie… c’est ce mot scientifique qui désigne la faible quantité de spermatozoïdes chez l’homme. Et qui peut être source d’infertilité.

Il existe, en moyenne, 20 millions de spermatozoïdes par ml de sperme. Si le nombre est inférieur, on parle alors d’oligospermie.

Il existe plusieurs explications à cette maladie. Des anomalies hormonales, un sperme infecté, une infection de la glande prostatique, le varicocèle (une dilatation variqueuse des veines au-dessus et autour des testicules), des canaux spermatiques endommagés, la consommation de stéroïdes anabolisants (drogue qui contient la même texture chimique que la testostérone), la cigarette, l’abus d’alcool, l’abus des drogues, les produits chimiques toxiques, certains médicaments, l’exposition aux métaux lourds et aux radiations.
Les lubrifiants vaginaux peuvent également être toxiques pour le sperme.

Nous vous suggérons quelques remèdes naturels pour augmenter la quantité de spermatozoïdes. Pour l’usage de certaines plantes, un avis médical est nécessaire afin de déterminer le dosage approprié à chaque cas.

Le thé vert
Le thé vert est un antioxydant bien connu. C’est aussi est une plante qui stimule la fertilité car elle neutralise les radicaux libres qui peuvent endommager les spermatozoïdes. Selon une étude publiée en 2012 dans le journal Molecular Nutrition and Food Research, le thé vert contient un composé chimique appelé l’épigallocatéchine gallate, qui peut améliorer la qualité du sperme et la motilité du spermatozoïde.
Néanmoins, une concentration élevée de ce composé chimique peut avoir l’effet contraire. Par conséquent, buvez 1 ou 2 tasses de thé vert pour une meilleure fertilité.

Le ginseng
Le ginseng (ou panax ginseng) est souvent utilisé dans la médecine chinoise traditionnelle pour lutter contre le stress. Cependant, cette plante est également utilisée pour augmenter le taux de testostérone, la quantité des spermatozoïdes et leur motilité, pour améliorer la fertilité masculine et améliorer la qualité des érections. Prenez 1 à 3 capsules de 500 mg de panax ginseng quotidiennement pendant au moins 3 mois. Toutefois, avant de commencer ce régime, consultez votre médecin.

L’ail
L’ail est un aphrodisiaque naturel qui peut augmenter la production du sperme. L’ail contient de l’allicine, celle-ci stimule l’endurance du spermatozoïde et améliore la circulation sanguine. En outre, le sélénium contenu dans cet aliment aide à améliorer la motilité des spermatozoïdes. Ajoutez 1 ou 2 gousses d’ail écrasées à vos repas pour de meilleurs résultats.

Le tribulus
Le tribulus est une plante utilisée dans la médecine ayurvédique pour augmenter la quantité de spermatozoïdes et modifier le taux des hormones dans le corps. En 2012, une étude scientifique en Inde a également prouvé que cette plante aphrodisiaque peut tout aussi bien traiter l’oligospermie. Prenez 1 à 3 capsules de 500 mg de tribulus chaque jour pendant quelques mois, uniquement après avoir consulté votre médecin.

La poudre de racine de maca
La maca est une plante cultivée comme aliment, qui aide à améliorer la production du sperme et la motilité des spermatozoïdes. Elle favorise la fertilité, la virilité et équilibre les hormones du corps. Prenez entre 2 à 3 cuillères à café des racines de maca de façon quotidienne pendant quelques mois. Ajoutez cette poudre à un verre d’eau, un smoothie ou saupoudrez-la sur les céréales. La racine de maca est riche en fibres, il serait donc préférable de commencer par une ½ cuillère à café et d’augmenter la dose après quelques semaines.

Astuces supplémentaires

– Nourrissez-vous de fruits et de légumes biologiques ;
– consommez des graines (de citrouille, de sésame, de lin, de chia) des noix, des épinards, des œufs, des lentilles, des haricots, des brocolis, des tomates et des oranges… autant d’aliments riches en vitamine C, zinc, sélénium, acides foliques, acides gras oméga 3 ;
– faites l’impasse sur l’utilisation de certains produits chimiques toxiques, cosmétiques (déodorants, cosmétiques…) ;
– évitez les bouteilles ou les boîtes en plastique pour réduire l’exposition au xénoestrogènes (perturbateurs endocriniens) ;
– bannissez les slips ou boxers serrés ;
– exit les bains chauds et les saunas, afin de protéger les testicules de la chaleur ;
– apprenez à mieux gérer votre stress, car il peut provoquer un déséquilibre hormonal ;
– enfin, surveillez votre ligne et dormez bien.