10 signes que votre foie est endommagé


Tout dommage ou dysfonctionnement de n’importe quel organe ou tissu a un impact quasi-immédiat sur l’harmonie de notre organisme, qui commence donc à nous envoyer des signaux pour attirer notre attention. Dans cet article, découvrez les signes les plus courants indiquant que votre foie est endommagé.

Le foie est l’organe interne le plus volumineux de notre organisme et l’un des plus importants. Situé dans la partie droite supérieure de l’abdomen, il assure plusieurs rôles, notamment l’élimination des déchets et des toxines présents dans le sang, la production de la bile qui aide à la digestion, ainsi que la sécrétion de différentes hormones et enzymes.

Mais quand le foie est endommagé par une alimentation malsaine, une consommation excessive d’alcool ou par d’autres maladies telles que la cirrhose, l’hépatite ou la stéatose, plusieurs symptômes font leur apparition. Généralement bénins ou révélateurs d’autres problèmes de santé moins graves, il est néanmoins crucial de prendre ces signes en considération et de consulter un avis médical dès leur apparition :

Fatigue chronique

Un état de fatigue chronique et persistant est également l’un des signes les plus révélateurs d’un foie endommagé. N’arrivant plus à éliminer efficacement les toxines, celles-ci auront tendance à s’y accumuler, causant ainsi son surmenage et un état de fatigue général.

Perte d’appétit

La perte d’appétit est également l’un des signes les plus révélateurs d’un endommagement du foie. Donc, si vous perdez votre envie de manger, ou si vous vous sentez rassasié après une toute petite collation, il est recommandé de consulter, surtout si votre perte d’appétit s’accompagne d’une perte de poids importante.

Problèmes digestifs

Quand le foie est endommagé, la production de la bile devient insuffisante, ce qui entrave le processus de digestion et favorise l’apparition des problèmes digestifs tels que les nausées, les vomissements, la constipation ou la diarrhée. De plus, un manque de bile peut conduire à plusieurs autres troubles de santé tels qu’une intolérance aux aliments gras, le syndrome de l’intestin irritable, les calculs biliaires et les ballonnements.

Changement de couleur des urines

Des urines de couleur orange, ambrée ou marron peuvent être dues à un taux élevé de bilirubine. Cette dernière est un pigment jaune qui résulte de la dégradation naturelle de l’hémoglobine et qui est habituellement éliminée par le foie. Mais quand celui-ci est incapable de le faire correctement, la bilirubine est éliminée à travers les urines.

Changement de couleur des selles

La couleur des selles est l’un des principaux révélateurs de l’état de santé de l’organisme. Quand elles sont blanches ou grises, c’est que la bile n’atteint pas le côlon, révélant ainsi un dysfonctionnement hépatique.

La jaunisse

On parle de jaunisse quand la couleur de la peau, du blanc de l’œil, des bouts des doigts ou de la langue devient jaune. Cette coloration indique la présence d’un taux de bilirubine élevé dans le sang, et donc une incapacité du foie à l’éliminer. La jaunisse peut également être le signe d’un problème au niveau du pancréas ou de la vésicule biliaire.

Changements et douleurs au niveau de la ceinture abdominale

Des douleurs, crampes ou ballonnements qui surviennent dans la partie inférieure de votre abdomen sont révélateurs d’un foie endommagé. Ces symptômes dont dus à une accumulation des liquides dans la cavité abdominale, appelée ascite, et qui est causée par une cirrhose hépatique.

Rétention d’eau

Ce phénomène de rétention d’eau se manifeste par l’apparition d’œdèmes (gonflements) dans certaines parties du corps, notamment au niveau des mains, des pieds et des genoux. Il peut être causé par différents facteurs : un foie fatigué, une maladie du système lymphatique, des troubles hormonaux ou des problèmes rénaux.

Démangeaisons cutanées

Dans le cas d’un problème hépatique, la peau devient plus sensible et plus fragile. Plusieurs problèmes cutanés font alors leur apparition : démangeaisons, varices, contusions, etc. Même si une bonne hydratation peut vous aider à réduire ces symptômes, ils ne peuvent disparaître que si votre foie retrouve la santé.

Saignements intestinaux

Le sang des intestins et de la rate est habituellement dirigé vers le foie par la veine porte. Mais quand celui-ci est endommagé, surtout en cas de cirrhose, ce flux sanguin est perturbé. Le sang est donc transporté par des vaisseaux plus petits, ce qui favorise l’apparition de varices au niveau du tractus gastro-intestinal. Avec l’amincissement des parois de ces vaisseaux et l’augmentation de la pression sanguine, ces varices vont donc éclater, provoquant ainsi des saignements. Ceci explique donc la présence de sang pendant les vomissements et dans les selles.

Il faut savoir que cette liste de symptômes n’est pas exhaustive et qu’il existe d’autres signes d’un endommagement du foie, dont la baisse de la libido, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Il est donc vivement recommandé de consulter régulièrement afin de s’assurer de l’état de cet organe vital.